MISS WAKE CAMP à La Réunion

MISS WAKE CAMP 2017

MISS WAKE CAMP à La Réunion

MISS WAKE CAMP (Texte : Sandrine Beslot / Photos : Guillaume Hunez et Sandrine Beslot)


MISS signifie « Meet In Sane Session », car l’idée de départ à laquelle les organisatrices sont encore aujourd’hui fidèles était de passer un week-end entre rideuses. Le tout sans prise de tête, avec un objectif de progression, mais dans une ambiance cool, ludique, et juste assez de pression pour se donner l’envie d’aller plus loin. Cette année LE MISS s’installe à La Réunion.


Le MISS, c’est un diagnostic du niveau en début de stage et, en fonction des objectifs personnels à atteindre, plusieurs jours de ride encadrés par des expert(e)s, des debriefing, vidéos à l’appui, pour une progression efficace, des moments de détente (stretch, massage) et festif (BBQ, party).

L’idée fut lancée en 2004, car à l’époque, le wakeboard au féminin était presque une exception et c’est pour déroger à la règle que le premier wakecamp 100% girls est né. Parce que les filles ne fonctionnent pas comme les gars, parce que certaines sont bien tentées de se mettre à l’eau mais se posent parfois la question de l’accessibilité à la pratique, parce le niveau est tellement différent d’un rideur à une rideuse, nos camps proposent un suivi personnalisé à chaque participante tout en s’appuyant sur la motivation du groupe.

MISS WAKE CAMP 1

Cette année, le MISS s’est installé sur l’île de La Réunion. À 10 000 kilomètres et 11h de vol de la Métropole, « l’île intense » est fidèle à sa réputation. Ici tout est extrême, sa végétation luxuriante et ses paysages lunaires, la diversité de langues, de couleurs de peau, de culture et la tolérance de ses habitants, le nombre de personnes vivants sous le seuil de pauvreté et de ceux qui sont assujettis à l’ISF…

Mais cette île volcanique est surtout le paradis des sportifs. Sur terre et en l’air, le ressourcement en adrénaline est assuré : treck, trail, randonnée, parapente, ULM, via ferrata,

canyoning… la liste est longue.
Sur l’eau, la problématique requin a franchi les frontières de l’Océan Indien et si l’île de La Réunion n’est plus le paradis des surfeurs, son accès à l’Océan, bien qu’interdit fait quand même le bonheur des kayakistes et autres kite-surfeurs. Mais côté wakeboard, la pratique derrière un bateau en mer étant très limitée par la houle et la peur du squale, reste l’étang Saint-Paul, qui possède un bateau, mais plus adapté au ski- nautique. La solution téléski-nautique s’imposait.

MISS WAKE CAMP 2

C’est Gregory Anaya qui, arrivé sur l’île en 2010, a étudié le projet et cherché un spot durant 3 ans. Son labeur a fini par payer puisqu’on peut depuis 2013 rider au Colosse Wakepark. Dans l’est de l’île, à Saint-André précisément, le parc du Colosse est très prisé par les familles du coin, spécialement le week-end où l’ambiance est souvent festive. Pendant ce temps, on ride sur le 2.0 (2 poulies) de Greg. Ouvert toute l’année, car ici le climat le permet, on y rencontre donc des rideurs bien sûr mais aussi des novices, vacanciers et autres curieux dans une ambiance conviviale et décontractée. C’était aussi l’esprit de notre wakecamp et lorsque les filles n’étaient pas sur l’eau, elles pouvaient participer aux ateliers de création de bijoux avec Laëtitia, des séances de yoga avec Lucie ou d’un instant détente entre les mains d’Harmonia*.

Cette première édition du MISS Wakecamp fut donc prometteuse et lance la dynamique de prochaines rencontres entre rideuses. Limitées à 16 participantes (vivement un 5 poulies !) pour 2 sessions chacune dans la journée, les inscriptions furent bouclées en quelques jours et ce sont des filles des 4 coins de l’île et de tous niveaux qui se sont rassemblées en avril avec le soutien de nos sponsors Hurley et Spy. À l’avenir, l’idée est d’étaler le concept sur plusieurs jours, pour une meilleure progression, et de proposer aux girls de la Métropole de nous rejoindre et d’en profiter pour découvrir l’île et ses splendeurs.

*www.harmonia-bien-etre.re

MISS WAKE CAMP



Clear_1920X800